Biotechnologies / Santé

Pharmadol

Pôle Biovalley France

Comprendre et traiter les différentes formes de douleurs représentent de véritables défis scientifiques, médicaux et économiques. Bien que d’importants progrès aient été faits dans la compréhension des mécanismes de la douleur, les opioïdes (de la famille de l’opium) restent les plus puissants des médicaments pour éliminer la douleur . Toutefois, leur utilisation  reste limitée du fait de l’apparition de phénomènes d’accoutumance  qui réduisent les effets de drogues et créé une hypersensibilité à la douleur : l’hyperalgésie.  

Des molécules bloquant le processus d’hypersensibilité sont apparus récemment comme une voie prometteuse pour le développement de médicaments anti-hyperalgique. Plus généralement, ces molécules apparaissent comme de possibles composantes thérapeutiques de stratégies antidouleurs innovantes. Le  modèle « petit animal mimétique » de l’homme est le rat. Les souris présentent quand à elles des possibilités de modifications génétiques ciblées permettant d’étendre la compréhension des phénomène pharmacologiques et mieux anticiper les phase cliniques suivantes (médecine translationnelle).

Le but du consortium est de réaliser des lignées de souris modèles mimétiques des modèles rats seuls existant sur le marché. Les modèles seront validés sur les molécules anti-hyperalgésiques existantes, et sur les molécules développées dans le cadre de ce projet.

Informations annexes au site