Le financement des projets

Depuis leur création, les pôles de compétitivité ont favorisé l'émergence de très nombreux projets collaboratifs porteurs d'innovations. La nouvelle Phase IV doit voir la concrétisation de véritables « usines à produits d'avenir » en France, en Europe et à l'international. Cette orientation aura un fort impact sur la sélection de nouveaux projets de R&D soutenus par l'Etat et les Régions.

Dans cette rubrique

Financement

L'État s'attache à promouvoir un environnement global favorable aux entreprises et à l'innovation et à soutenir l'effort de recherche et de développement (R&D) déployé au sein des pôles de compétitivité. Ainsi, aux niveaux national ou régional, il accompagne leurs projets de R&D :

  • En octroyant, via le fonds unique interministériel (FUI), des aides financières aux meilleurs projets de R&D à vocation économique, lors d'appels à projets ;
  • En mettant en place des soutiens spécifiques ou non par l'intermédiaire du programme des investissements d'avenir ;
  • En impliquant divers partenaires : l'Agence nationale de la recherche (ANR), la Banque publique d'investissement (Bpifrance) ou encore la Caisse des Dépôts ;
  • En facilitant l’accès à l’information sur les programmes communautaires de soutien à l’innovation, notamment par l’intermédiaire du réseau European Entreprise Network (EEN).

Au plan international, il s'agit d'aider les acteurs des pôles, en priorité les entreprises, à identifier les meilleurs partenaires internationaux et à nouer des partenariats technologiques centrés sur la création de valeur. Plusieurs acteurs soutiennent les pôles de compétitivité et leurs membres dans cette dynamique (Business France, Bpifrance, etc.).  

L’innovation est un effort de recherche et développement qui a rencontré le marché. Il s’agit là d’un axe fort de l’activité des pôles de compétitivité que l’Etat accompagne :

  • En impliquant divers partenaires : la Banque publique d’investissement (Bpifrance).