Appels à projets R&D (FUI)

Les nouvelles orientations de l’analyse des projets de R&D collaboratifs du FUI

Le soutien aux projets de R&D collaboratifs, vecteurs d’innovation, prend désormais en compte, de manière plus importante, les perspectives économiques des projets

Mis en ligne le

L’anticipation des retombées économiques, dès la conception des projets, doit être une exigence croissante des partenaires des projets afin de renforcer l’impact économique des projets soutenus en termes de création de d’activité et d’emplois.

Dans le cadre du FUI…

Depuis le 11e appel à projets de recherche et de développement (R&D) collaboratifs des pôles de compétitivité, des évolutions dans l’analyse des projets ont vu le jour. Le cahier des charges de l’appel à projets réaffirme l’attention portée par les ministères financeurs à la dimension économique des projets.

Le groupe de travail interministériel (GTI) sélectionnera les meilleurs projets qui viseront un objectif d’excellence en matière d’innovation, mais également :

  • le développement de nouveaux produits ou services présentant des perspectives de marché significatives, bien définies, crédibles et étayées ;
  • des retombées économiques concrètes (accroissement de chiffres d’affaires, créations de start-up ou de spin-off, création d’emplois) au-delà des seuls résultats en matière de procédés, prototypages, brevets, etc.

…et des investissements d’avenir

Cette importance de l’anticipation de retombées économiques directes des projets s’applique également à l’appel à projets de R&D structurants du programme d’investissements d’avenir. Les projets sélectionnés présenteront « d’importantes retombées économiques directes sous formes de nouveaux produits, services et technologies ». Cette dimension économique pourra également « prendre la forme de retombées indirectes pour le territoire national en termes de valeur ajoutée, d’emplois, d’investissements, de structuration d’une filière ou d’anticipation de mutations économiques ».

Informations annexes au site