Le pôle Route des Lasers sur le territoire chinois : les nouveautés de la mission Chine 2013

Depuis 2009, le pôle Route des lasers accompagne ses PME en Chine. Grâce à des moyens particulièrement efficaces, il ambitionne d’accroître leur positionnement en Chine et de renforcer l’image « high tech » de la photonique française en Asie.

Mis en ligne le

Depuis plus de dix ans, la Région Aquitaine en France et la Région du Hubei en centre Chine collaborent sur les plans institutionnel, économique, culturel et universitaire.Ces deux territoires ont en commun l’ambition de s’inscrire comme des acteurs majeurs de la filière photonique au niveau international. Elles s’appuient respectivement sur le pôle de compétitivité « Route des Lasers » en Aquitaine et sur « La vallée de l’optique » à Wuhan en Chine.

Une première collaboration franco-chinoise entre 2009 et 2012

La collaboration du pôle avec la Chine fut lancée dès 2009 avec l’engagement d’un volontaire  international en entreprise (VIE) mis en place grâce à Ubifrance. Après deux années de travail, le retour de cette expérience fut très positif. Des opportunités de coopération ont été identifiées, telles de nouveaux marchés pour des entreprises du pôle et des collaborations académiques avec les campus chinois de la région du Hubei. Enfin, la signature d’une lettre d’intention de partenariat entre le pôle Route des Lasers et le Laboratoire national d’optoélectronique de Wuhan (WNLO) donnait lieu à la création d’une plate-forme de développement collaboratif dans le domaine des applications lasers.

Le pôle crée une mission Chine en 2011

Fort du succès de cette première étape, le pôle Route des Lasers décida de mettre en place une mission Chine plus structurée et pérenne à partir de janvier 2011, dès la fin du contrat VIE. C’est ainsi que Balthazar Boyer, un Français installé en Chine depuis plus de 10 ans, parlant couramment la langue fut embauché pour devenir le représentant permanent du pôle en Chine. Les objectifs de la mission étaient de renforcer la visibilité de la filière optique photonique aquitaine en Chine. Elle devait aussi former ce représentant français aux technologies et aux marchés des entreprises photoniques intéressées par le marché chinois. Enfin, la présence permanente d’une personne totalement opérationnelle en Chine devait aider les entreprises aquitaines en simplifiant et favorisant leur développement sur ce territoire.

C’est dans cette dynamique que des conventions de collaborations croisées ont été signées fin 2012 : entre la Région Aquitaine et le gouvernement du Hubei, puis entre le pôle et l’association des Lasers de Chine à Wuhan. L’association des Lasers de Chine regroupe plus d’une centaine d’entreprises chinoises positionnées sur le marché des lasers. Cette coopération laisse présager des échanges techniques et commerciaux pour identifier de nouveaux projets de développements communs. Elle vise également à accroître les échanges sur les problématiques d’approvisionnement en matière de composants, machines lasers, sources lasers et autres matériels optiques.

La poursuite de cette dynamique au-delà de 2012

Dans ce contexte très favorable, la mission Chine du pôle devait toutefois encore évoluer et se renforcer pour intégrer de nouveaux enjeux stratégiques. La Région Aquitaine a confirmé son engagement pour renforcer ses relations dans la durée avec la Région du Hubei. Elle envisage notamment d’installer une maison de l’Aquitaine en Chine pour promouvoir ses filières de hautes technologies, dont la photonique. De plus, l’entreprise Edit Laser, PME innovante membre du pôle, a proposé de partager ses locaux avec d'autres industriels du pôle après l’ouverture de ses bureaux à Suzhou en 2011. C’est ainsi qu’une autre PME innovante du pôle « Eolite lasers » a rejoint la Chine en 2012.

L’entreprise Edit China, filiale d’Edit Laser en Chine coordonne désormais la mission Chine du pôle. Ce montage permet de facto de mutualiser la présence du pôle Route des Lasers et de ses membres industriels en Chine. Il donne une visibilité encore plus accrue à la filière photonique aquitaine. Le pôle assure la totale coordination des actions. Avec les entreprises, majoritairement PME parties prenantes de l’action (Amplitude Systèmes, Cordouan Technologies, Edit Laser, Eolite Systems et Quantel), il a signé une convention en janvier 2013. Elle définit les règles de fonctionnement de la mission chine et pose plus particulièrement le périmètre des droits en propriété intellectuelle de ce montage multipartite complexe. En effet, les aspects propriété intellectuelle ont été pris en compte dès le départ des discussions afin de protéger au mieux les intérêts des PME

Après 4 ans de présence du pôle Route des Lasers en Chine, l’histoire de la photonique aquitaine en Asie ne fait que commencer. La nouvelle mission a été dimensionnée pour s’inscrire dans la durée, bien au-delà de 2013. Elle devrait permettre de renforcer le positionnement des PME en Chine et de renforcer l’image « high tech » de la photonique française en Asie.

Informations annexes au site