Le pôle Aerospace Valley et l’Agence Spatiale Européenne présentent ESA-BIC Sud France, l’incubateur des start-ups du spatial

Lancé au salon du Bourget, le nouvel incubateur de l’agence spatiale européenne (ESA) s’appelle ESA-BIC Sud France. C’est le premier incubateur de cette agence situé en France alors qu’il en existe déjà 7 en Europe.

Mis en ligne le

Ancré sur Sophia Antipolis, Toulon, Biarritz, Bordeaux et Toulouse, il vise la création de 75 nouvelles start-ups liées à l’espace dans les 5 années à venir. Ces entreprises doivent développer les données spatiales ou exploiter des transferts de technologies du spatial vers d’autres secteurs.

Copyright : Aerospace Valley. Marc Pircher, directeur du Centre Spatial de Toulouse, Jean-Jacques Dordain, directeur général de l'agence spatiale Européenne, Agnès Paillard, présidente du Pôle Aerospace Valley, Jean-yves Longère, directeur général du Pôle Pégase.

« Le programme de transfert de technologie de l’ESA avec son concept d’ESA BIC a démontré dans plusieurs régions en Europe ses capacités à créer de nouveaux emplois et entreprises en utilisant les investissements européens en recherche et développement et en les rendant accessibles aux entrepreneurs »,note Jean-Jacques Dordain, directeur général de l’ESA. « Cet outil puissant est à présent étendu à des régions où l’excellence technique est une culture. »

Selon Agnès Paillard, présidente du pôle Aerospace Valley, « la création de cet incubateur est exceptionnelle. Il offre des opportunités aux PME innovantes. De plus, il fédère trois régions et cinq incubateurs, ce qui démontre une nouvelle fois que les pôles de compétitivité sont des acteurs structurants ».

Informations annexes au site