Investissements d'avenir

Lancement du Fonds national d’amorçage (FNA)

L’État a mis en place le fonds national d’amorçage pour aider les entreprises innovantes à trouver des fonds propres

Mis en ligne le

Les entreprises qui développent des innovations technologiques sont porteuses d’avantages  compétitifs et souvent d’un potentiel de création d’emplois et d’activité économique. Mais, parce qu’il leur faut plus de temps pour développer leur produit ou leur service, ces entreprises ont des besoins en fonds propres plus importants que d’autres.

Pour ces fins, l’État a mis en place le Fonds national d’amorçage (FNA) le 4 juin 2011, pour une durée de quatre ans. Doté de 400 millions d’euros, le FNA ne financera pas directement des entreprises. Il investira dans 15 à 20 fonds d’amorçage gérés par des équipes de gestion professionnelles. Ces équipes réaliseront elles-mêmes des investissements dans de jeunes entreprises innovantes en phases d’amorçage et de démarrage.

Les fonds, souscrits par le FNA, viseront les entreprises des secteurs de la  santé, de l’alimentation et les biotechnologies, des technologies de l’information et de la communication, des nanotechnologies et des écotechnologies.

Sa gestion est confiée à CDC Entreprises, filiale de la Caisse des Dépôts.

Informations annexes au site