Deux ans après la création de F2C Innovation : la création d’un réseau de coopération internationale WoFIN sur le thème de l’agroalimentaire

Les efforts entrepris par les trois pôles de compétitivité français pour créer un « superpôle » agroalimentaire portent largement leurs fruits. Deux accords de partenariats stratégiques et un réseau d’innovation international ont déjà vu le jour.

Mis en ligne le

Une dynamique de développement international des trois pôles de compétitivité Agrimip Innovation, Valorial et Vitagora porte véritablement ses fruits. Il y a deux ans, ces trois pôles de compétitivité avaient créé F2C Innovation, le « superpôle » agroalimentaire français. Ils ont facilité la mise en place de nombreux partenariats d’affaires, résultant notamment des  missions internationales de F2C Innovation, lancé dès juin 2009. Ce programme de développement international a permis aux trois pôles de cibler les compétences scientifiques clés sur le plan international correspondant à leurs thématiques de développement prioritaires. Résultat : deux accords de partenariat stratégiques ont vu le jour, l’un avec Kyushu Biocluster (Japon) et l’autre avec Portugal Food. Et, en parallèle, la création en juin 2010 d’un réseau international scientifique pour l’innovation dans l’agroalimentaire baptisé « The World Food Innovation Network », ou WoFIN.

WoFin : le réseau de coopérations internationales au service des projets d’innovation agroalimentaires

WoFIN, ce sont 15 pôles de compétitivité et pôles d’excellence issus de 11 pays. Ce réseau regroupe des spécialistes de la nutrition, de la sécurité alimentaire, mais également des productions agricoles et du développement durable. Il a pour objectif de rassembler et de mettre en valeur les forces de recherche et les adhérents de chacun des membres. Il renforce les liens entre les acteurs, monte des consortiums, permet d’accéder à des financements dédiés aux projets internationaux.

Depuis son lancement, les membres de ce réseau se sont réunis à trois reprises, la dernière réunion étant à Turin en avril 2011. Cette rencontre a été l’occasion de signer un mémorandum décrivant les axes de coopération identifiés entre les partenaires.

Ces rencontres permettent d’échanger dans le cadre d’ateliers sur des thématiques clés. 17 groupes de travail ont été lancés à l’issue de ces ateliers, l’objectif étant de monter dès 2013 des projets européens impliquant des acteurs industriels et de la recherche issus du réseau de WoFIN.

En novembre prochain, une 4e rencontre se déroulera à Rennes, puis au printemps 2012 en Grande Bretagne.

Dans le cadre du projet F2C-EU, co-financé par la DGCIS, les trois pôles français visent également à sensibiliser et mobiliser les PME du secteur agroalimentaire autour des programmes de R&D européens. Les échanges instaurés avec les partenaires de WoFIN contribuent ainsi fortement à l’identification d’opportunités de collaboration qui sont ensuite transmises aux PME françaises. Ainsi, depuis le lancement du projet F2C-EU en décembre 2010, deux PME des territoires des pôles ont déjà rejoint des consortiums européens pour l’appel à projet KBBE 2011.

Informations annexes au site