Normalisation

De nouveaux correspondants « normalisation » pour les pôles

La normalisation constitue un formidable outil d’intelligence économique qui permet non seulement d’exercer une veille technologique active, mais aussi de promouvoir la diffusion des innovations, voire de protéger des acquis.

Mis en ligne le

Pourquoi l’innovation et la normalisation sont-elles complémentaires ?

Innovation et normalisation sont souvent opposées, à tort, selon l’idée réductrice qu’une innovation est destinée à rester la propriété privée de son auteur. Bien au contraire, la normalisation facilite le développement de l’innovation dès lors qu’elle constitue un élément clé des stratégies de mise sur le marché et du raccourcissement du cycle entre les pionniers et le marché de masse.

La convention DGCIS-AFNOR pour sensibiliser les pôles à la normalisation

A cette fin, la DGCIS avait souhaité que des collaborations plus étroites se mettent en place entre le système français de normalisation et les pôles de compétitivité. Elle a signé le 30 octobre 2007 une convention avec AFNOR afin de sensibiliser les pôles à la normalisation, en tant que véritable outil de veille technologique et vecteur de diffusion des innovations, qui peut leur permettre de mieux positionner leurs innovations sur les marchés. Au mois de mai 2010, le programme, objet de cette convention, a été prolongé de 18 mois, jusqu’au 31 octobre 2011.

Des services dédiés aux pôles

Cette convention propose des services dédiés aux pôles, notamment un point de contact privilégié, des séminaires de présentation des enjeux de la normalisation, un diagnostic normatif leur permettant d’identifier, sur les projets qu’ils mènent, les travaux de normalisation déjà existants ou en cours de préparation.

De nouveaux correspondants normalisation pour aider les pôles

L’AFNOR vient de publier une nouvelle liste de correspondants normalisation destinée à sensibiliser les pôles à l’intérêt stratégique de la normalisation pour promouvoir et protéger l’innovation.

Informations annexes au site