Suites de l'évaluation des 71 pôles

Après examen du rapport d’évaluation réalisé par Boston Consulting Group – CM International, complété par des entretiens contradictoires fin juin 2008 entre les gouvernances des pôles du groupe 3, l’État, les collectivités territoriales et les évaluateurs, le Gouvernement a confirmé ce classement et décidé diverses mesures.

Pour les pôles des groupes 1 et 2, l’attribution du label « pôle de compétitivité » est confirmée pour la période 2009-2011.

Ces pôles ont signé un «  contrat de performance » avec l’État et les collectivités territoriales impliquées qui leur donne une visibilité sur les soutiens financiers dédiés à l’animation de leur pôle pour trois ans. En retour, les pôles s’engagent sur des objectifs de performance à trois ans, sur la base de la feuille de route stratégique qu’ils ont élaborée.

Les objectifs des pôles du groupe 2 incluent les axes d’améliorations nécessaires mis en évidence lors de l’évaluation. Au bout de 18 mois, un examen des actions entreprises et des résultats atteints vis-à-vis des ces axes est prévu. En cas d’évaluation insatisfaisante, le soutien financier prévu par le contrat pourra être révisé.

Pour les pôles du groupe 3, l’attribution du label « pôles de compétitivité » est maintenue jusqu’à la fin de l’année 2009.

Ces pôles ont disposé d’une année supplémentaire pour faire leurs preuves. Les entretiens contradictoires intervenus entre ces pôles, les évaluateurs, les services de l’État et les collectivités territoriales ont permis d’identifier les principales marges de progrès.

Après un an de fonctionnement, une nouvelle évaluation a été conduite. Les résultats de cette évaluation ont conduit le gouvernement à annoncer, lors du Comité interministériel pour l'Aménagement et le Développement du Territoire (CIADT) du 11 mai 2010, le renouvellement de sept pôles et la délabellisation de six pôles. Sept des treize pôles qui présentaient des insuffisances importantes à l'issue de leur évaluation en 2008 ont vu leur label renouvelé.