Pôles de compétitivité
Rechercher :

Le pôle PASS engage des coopérations concrètes avec les pays méditerranéens producteurs de plantes aromatiques

PASS

Publié le 25 février 2011

Signature d’un partenariat le 12 novembre 2010 entre Monsieur Han-Paul Bodifée, Président du Pôle PASS, et Monsieur Rachid Chemli, Président de l’Association Tunisienne des Plantes Médicinales. Copyright : Pôle PASSSignature d’un partenariat le 12 novembre 2010 entre Monsieur Han-Paul Bodifée, Président du Pôle PASS, et Monsieur Rachid Chemli, Président de l’Association Tunisienne des Plantes Médicinales. Copyright : Pôle PASS

Le pôle Parfums Arômes Senteurs Saveurs (PASS) a entrepris un effort de coopération transméditerranéenne accru afin de développer l’approvisionnement en matières premières de la filière aromatique et cosmétique, et de mieux valoriser les ressources naturelles de nos régions.

En effet, le bassin méditerranéen dispose d’une flore aromatique et médicinale particulièrement riche et diversifiée, avec des niveaux variés d’expertise pour leur exploitation, source de collaborations fructueuses entre les acteurs locaux.

L’objectif est de développer les échanges entre les professionnels de la filière. Outre les conférences et ateliers, des rendez-vous ciblés sont organisés à cette occasion pour favoriser les contacts directs et déboucher sur des partenariats concrets entre les entreprises.

Des conventions de partenariat ont également été signées avec les acteurs-clés de ces deux pays. La perspective est d’intensifier à terme cette coopération pour faire émerger une Fédération méditerranéenne des plantes aromatiques et médicinales regroupant tous les acteurs du bassin méditerranéen, depuis la production des plantes jusqu’au produit fini, en passant par leur transformation industrielle.

La création d’une dynamique sectorielle de cette envergure pourrait offrir des perspectives de développement particulièrement intéressantes, alors que le marché des produits naturels connaît une croissance continue depuis plusieurs années.

Axée sur la recherche et le développement économique, cette structure fédératrice aura pour objectifs :

  • Le développement des connaissances sur la biodiversité méditerranéenne.
  • La recherche pluridisciplinaire sur les plantes aromatiques et médicinales, incluant l’ethnobotanique, les procédés d’extraction et de transformation des matières premières naturelles, les techniques de screening biologique des extraits naturels.
  • L’intensification des échanges économiques entre les acteurs des deux rives de la Méditerranée.
  • La formation des acteurs aux enjeux de la filière depuis les aspects agronomiques jusqu’à ceux de la normalisation et de la réglementation.

L’ambition est de structurer cette démarche dès 2011, autour d’un premier noyau d’acteurs majeurs du bassin méditerranéen.

Les pôles de compétitivité
DATAR et Ministère de l'Économie, des Finances et de l'Industrie

http://competitivite.gouv.fr/index.php?id=210