Pôles de compétitivité
Rechercher :

Le Pôle Véhicule du Futur encourage une école des bonnes pratiques industrielles en Alsace/Franche-Comté

Véhicule du futur

Publié le 22 septembre 2010

Le Pôle Véhicule du Futur encourage une école des bonnes pratiques industrielles en Alsace/Franche-ComtéSource : Behr France

En septembre 2010, une nouvelle filière « qualité et performance industrielle » sera créée au sein de l’Université de Technologie de Belfort-Montbéliard (UTBM). Elle résulte d’une initiative fortement soutenue par le Pôle Véhicule du Futur.

L’idée est de faire bénéficier du concept de « lean manufacturing » aux étudiants ingénieurs et à terme, aux entreprises de la région.

Ce concept regroupe un ensemble de bonnes pratiques industrielles, cohérentes entre elles, issues de l’industrie automobile dont la mise en œuvre s’effectue sur le terrain. Elle consiste à éliminer les gaspillages, en réduisant les coûts et en optimisant les performances industrielles. Elle nécessite beaucoup de formation à tous les niveaux de l’entreprise.

Le Pôle Véhicule du Futur a donc engagé une stratégie visant à doter le territoire Alsace Franche-Comté d’un réseau d’écoles des bonnes pratiques industrielles avec ses partenaires habituels, et à faire vivre ce réseau.

Parmi les premiers et principaux partenaires du pôle, on trouve bien entendu l’UTBM mais aussi les associations de formation professionnelle de l’industrie (AFPI) ainsi que les Universités d’Alsace et de Franche-Comté, l’INSA et l’ECAM de Strasbourg. Il a été également nécessaire de choisir des consultants avec l’aide de la plate-forme de la filière automobile (PFA).     

Ainsi que le précise Pierre-Alain Weite, directeur du département ingénierie et « management de process » de l’UTBM, l’objectif de cette nouvelle filière est de « Former des ingénieurs autonomes et organisés, dotés de réflexes d'analyse leur permettant de mettre en place une démarche complète : évaluer les performances, détecter les potentiels d'amélioration, proposer des actions concrètes et piloter leur mise en place. Sur un socle de compétences fondamentales en production (statistiques, métrologie, sûreté de fonctionnement …), la spécialisation proposée donne une large place aux notions de qualité et aux démarches d'amélioration continue, parmi lesquelles bien sûr le « lean manufacturing ». Enfin l'ouverture vers les référentiels en sécurité et environnement n'est pas oubliée, ainsi que le management de projet, indispensable à la conduite du changement ».

En parallèle, les chefs d’entreprise sont invités à des parcours d’expérimentation des bonnes pratiques industrielles. Celles-ci débouchent sur des démarches d’amélioration utilisant les compétences ainsi créées dans les écoles. C’est un projet à deux dimensions : l’une portant sur la formation, l’autre à caractère industriel, coordonnées entre elles par le Pôle Véhicule du Futur.

Les pôles de compétitivité
DATAR et Ministère de l'Économie, des Finances et de l'Industrie

http://competitivite.gouv.fr/index.php?id=210