Pôles de compétitivité
Rechercher :

6 IRT lauréats de l’appel à projets et 2 demandant des reconfigurations

Investissements d'avenir

Publié le 27 mai 2011

Des instituts de recherche et d’innovation (IRT) pour décupler les partenariats stratégiques entre entreprises, organismes de recherche et de formation.

6 projets d’IRT ont été directement retenus et 2 nécessitent d’être reconfigurés avant sélection finale par le jury. Il s’agit de IRT Nanoélectronique du pôle Minalogic, AESE du pôle Aerospace Valley, Lyon BioTech du pôle Lyonbiopole, Railenium du pôle I-Trans, M2P du pôle Materalia, Jules Verne du pôle EMC2, SystemX du pôle Systematic, B-COM du pôle Images et réseaux.

Ces projets couvrent un grand nombre des secteurs stratégiques de notre économie : l’aéronautique, la santé, le ferroviaire, les matériaux et les technologies de l’information et de la communication.

Ils permettront de couvrir l’ensemble du processus de l’innovation, de la recherche fondamentale à la commercialisation et à la valorisation. Trop souvent, la recherche fondamentale reste encore dissociée du monde de l’entreprise. Les efforts collectifs en faveur de la R&D devront donner lieu à de la croissance et des emplois par l’émergence de nouveaux produits et services.

Les pôles de compétitivité jouent un rôle essentiel dans les projets d’IRT. Ils ont déjà permis de rapprocher entreprises et organismes publics de recherche et d’enseignement supérieur. Avec les IRT qui visent à « renforcer les écosystèmes constitués par les pôles de compétitivité », les pôles devront aller encore plus loin encore dans la structuration de partenariats stratégiques.

Les pôles de compétitivité
DATAR et Ministère de l'Économie, des Finances et de l'Industrie

http://competitivite.gouv.fr/index.php?id=23