Pôles de compétitivité
Rechercher :

La mondialisation a amené l'industrie française à se spécialiser sur ses points forts

Publication

Publié le 16 octobre 2017

Une étude de la DGE sur l’industrie française face à la mondialisation.

Production

  • La mondialisation a conduit la production manufacturière française à se spécialiser sur ses points forts.
    • Les bénéficiaires :
      • Les branches de haute technologie,
      • La construction aéronautique,
      • L’industrie pharmaceutique,
      • Le secteur du luxe.
  • Elle a conduit au recul de nombreuses autres branches manufacturières.
    • Les branches touchées :
      • Les branches de basse et moyenne-basse technologie fortement exposées à la concurrence des pays émergents et en voie de développement.

Exportations

  • Malgré une augmentation sensible des exportations, l’industrie française a perdu des parts de marché et enregistre un déficit commercial structurel.
  • Les exportations françaises se sont spécialisées sur leurs points forts.

Emploi

  • La baisse structurelle de l’emploi manufacturier est en partie compensée par l’externalisation de près d’un million d’emplois dans les services.
  • Dans les territoires, des disparités intrinsèques renforcent l’effet de la spécialisation sectorielle sur l’emploi manufacturier.

Mots clés : DGE, mondialisation, industrie, emploi, exportations,

Les pôles de compétitivité
DATAR et Ministère de l'Économie, des Finances et de l'Industrie

http://competitivite.gouv.fr/index.php?id=23