Pôles de compétitivité
Rechercher :

Appel à projets transnational E-Rare-3 (Découverte des causes de maladies rares)

ANR

Appel à projets clos le 06 février 2018

Publié le 05 janvier 2018

Objectifs

  • Promouvoir des projets de recherche ayant pour objectif l’utilisation des approches multi-omiques pour la découverte des causes de maladie et/ou la validation fonctionnelle dans le contexte des maladies rares,
  • Développer des collaborations transnationales entre chercheurs autour de projets de recherche interdisciplinaire.

Propositions attendues

  • Les propositions déposées doivent traiter des maladies rares, à savoir des affections touchant moins de cinq personnes sur dix mille.

Sujets de recherche

  • Approches multi-omiques combinées (par ex. épigénomique transcriptomique, métabolomique, protéomique, ...) complétant des stratégies de découverte de gènes basés sur des hypothèses préétablies,
  • Validation fonctionnelle des résultats cliniques ou biologiques obtenus à partir des résultats“-omiques”,
  • Application des approches “-omiques” aux maladies rares pour lequels le(s) gène(s) est/sont connus pour mieux connaitre la physiopathologie de la maladie,
  • Développement et application de concepts et méthodes afin d'obtenir des cadres de lecture pour des groupes de maladies utilisables comme schémas directeurs dans la découverte de nouveaux gènes liés à une maladie rare et fournir des informations sur les mécanismes pathologiques.
  • Sont exclus
    • Les maladies infectieuses rares, les cancers rares et les effets indésirables rares des médicaments dans les traitements des maladies courantes,
    • Les essais cliniques interventionnels.

Calendrier

  • Mardi 6 février 2018 17:00 : Limite de dépôt des pré-dossiers,
  • Mardi 19 juin 2018 17:00 : Limite de soumission des dossiers.

Financement

  • Durée maximale de trois ans.

Conditions de participation

  • Projets transnationaux,
  • Impliquant au moins trois entités indépendantes éligibles, issues de trois pays différents participant à cet appel à projets.
  • Six partenaires éligibles maximum dans un consortium.
  • Pas plus de deux partenaires du même pays participant à l'appel par proposition.
  • Deux partenaires additionnels maximum assurant leur financement par d’autres sources peuvent se joindre au consortium. 

Mots clés : Santé, maladie rare, coopération internationale, recherche

Les pôles de compétitivité
DATAR et Ministère de l'Économie, des Finances et de l'Industrie

http://competitivite.gouv.fr/index.php?id=31