Pôles de compétitivité
Rechercher :

AAP Matériaux et chimie biosourcés, biocarburants avancés

ADEME, Investissements d'avenir

Appel à projets clos le 16 septembre 2019

Publié le 13 février 2018

Projets instruits à l’issue de trois clôtures et dans la limite des fonds disponibles.

Le calendrier

  • 1ère clôture intermédiaire : 17 septembre 2018
  • 2ème clôture intermédiaire : 18 mars 2019
  • Clôture finale : 16 septembre 2019

Objectif

  • Financer des démonstrateurs et briques technologiques dans le domaine de la chimie, des biotechnologies, des matériaux et des biocarburants,
  • Permettre ainsi le développement de produits biosourcés non alimentaires et de biocarburants avancés, tout en réduisant les impacts sur l’environnement.

Caractéristiques des projets attendus

  • Contribuer à mettre sur le marché de nouveaux produits biosourcés et biocarburants compétitifs et éco-conçus
  • Présentant des bilans énergétiques et environnementaux avantageux par rapport à des solutions de référence, s’intégrant dans une démarche d’économie circulaire,
  • Portés par des entreprises capables de les industrialiser ou de les commercialiser,
  • Visant notamment la valorisation de biomasses produites sur le territoire national (métropole et DOM COM), en priorité :
    • Biomasses résiduelles et coproduits industriels (FFOM4, coproduits des agro-industries et des papeteries),
    • Coproduits agricoles et forestiers, résidus de cultures annuelles et pérennes,
    • Microalgues produites en limitant l’impact sur les sols et dont la production est couplée à la valorisation d’effluents industriels ou urbains (bioremédiation, recyclage du CO25, boues de STEP6),
    • Cultures dédiées ou intermédiaires, utilisant peu ou pas d’intrants (notamment plantes à fibres à usage industriel),
    • Biomasse forestière (bois d’œuvre et d’industrie),
    • Biomasse aquacole et algale.

Axes prioritaires

  • Bilan énergétique amélioré, réduction des émissions de gaz à effet de serre et polluants (ex : composés organiques volatils),
  • Développement de produits à longue durée de vie, maximisant le stockage de carbone, et de produits diminuant la consommation d’énergie à l’usage,
  • Remplacement de produits à usage perdu non biodégradables par des produits présentant une biodégradabilité en milieu naturel (crème solaire, microbilles),
  • Remplacement de produits toxiques,
  • Recours à des procédés efficients, qu’ils soient chimiques, thermochimiques, biotechnologiques, etc.

Caractéristiques des projets attendus

  • Coût total du projet de 2 M€ minimum.

Forme de l’aide demandée

  • La demande d’aide devra respecter sur l’ensemble des partenaires une répartition de l’ordre de un tiers de subventions et deux tiers d’avances remboursables.

Partenaires

  • Le porteur ou le coordinateur du projet doit être une entreprise.
  • Dans le cadre d’un consortium, celui-ci n’excède pas cinq partenaires formulant une demande d’aide à cet AAP.

Préalablement à toute soumission de projet, le coordonnateur devra obligatoirement avoir présenté son projet à l’ADEME lors d’une réunion de pré-dépôt qui devra avoir lieu au moins un mois avant la date de clôture visée.

Mots clés : Ecotechnologies, ADEME, brique technologie, matériaux, chimie, biologie, biocarburants, produits biosourcés, biomasse, économie circulaire, environnement, écologie

Les pôles de compétitivité
DATAR et Ministère de l'Économie, des Finances et de l'Industrie

http://competitivite.gouv.fr/index.php?id=31