Pôles de compétitivité
Rechercher :

Projet abouti

EnergieRéseaux électriques intelligentsTIC

Smart electricity : le tableau électrique de nouvelle génération

Minalogic, 

Exemple d'un tableau électrique. Copyright Schneider Electric

Consulter la consommation de ses appareils électriques, les piloter à distance, permettre au consommateur d'électricité une interactivité avec le gestionnaire du réseau électrique. 

Lancé fin 2006, le projet « Smart Electricity » a été labellisé par le pôle de compétitivité Minalogic, spécialisé dans les micro-nanotechnologies et le logiciel embarqué. Ce projet a bénéficié d’une aide dans le cadre du 1er appel à projets du fonds unique interministériel (FUI).

Un tableau électrique de nouvelle génération pour une utilisation rationnelle de l’électricité dans le bâtiment.

L’objectif du projet est de concevoir un tableau de distribution électrique plus performant, intelligent et communicant pour une utilisation rationnelle de l’électricité dans le bâtiment dans les domaines résidentiel, tertiaire et industriel. Ce tableau électrique de nouvelle génération est par ailleurs en parfaite cohérence avec les exigences réglementaires françaises et communautaires en faveur des économies d’énergie.

Du point de vue de l’usager, le nouveau tableau intelligent et son infrastructure apporteront tout d’abord une plus grande interactivité avec le gestionnaire du réseau en permettant le déploiement rapide et à distance de services liés à une gestion optimisée de l’énergie, adaptée à l’usage propre de l’abonné. En second lieu, il sera désormais possible de consulter la consommation de chacun des appareils électriques du bâtiment à distance, voire de les piloter. Ceci permettra de mieux maîtriser la consommation d’électricité et les dépenses associées. Enfin, ces nouvelles fonctionnalités apportées à l’usager et au gestionnaire du réseau seront accompagnées d’améliorations sensibles des fonctionnalités « de base » du tableau électrique : protection, fiabilité et contrôle-commande.  

Au plan national, on peut également espérer un meilleur équilibre entre la demande et l’offre d’électricité, grâce à cette consommation optimisée.

Des innovations technologiques au cœur du dispositif

Ces innovations fonctionnelles sont rendues possibles en intégrant au tableau électrique des capteurs, des actionneurs, de l’intelligence embarquée (puces et logiciel), de la communication et en mettant en place une infrastructure logicielle permettant l’intégration du tableau intelligent dans un système de gestion de distribution électrique globalisé. Le « tableau électrique intelligent » sera ainsi doté de fonctions de protection des biens et des personnes, de mesure, de gestion des sources et charges et d’intégration dans une infrastructure globale de distribution de l’électricité.  

Construire une dynamique de convergence des domaines de l’électricité, des automatismes et de la communication

L’un des principaux enjeux du projet Smart Electricity était de rendre industriellement accessibles les innovations intégrant des technologies électromécaniques, électroniques et logicielles, et ce à un prix acceptable, afin de conserver un avantage compétitif important. Le projet Smart Electricity a également eu pour ambition de construire une dynamique de convergence des domaines de l’électricité, des automatismes et de la communication.

Un projet porté par une grande entreprise du secteur de l’énergie et par de multiples partenaires grenoblois

Le projet Smart Electricity a été initié et piloté par Schneider Electric, grande entreprise spécialisée dans la gestion de l’énergie. Il a également impliqué divers partenaires :

Il aura fallu 4 ans et l’équivalent de 120 hommes/an en R&D pour réaliser ce projet.

De 2008 à 2010, une phase d’expérimentation a été menée auprès de 7 foyers grenoblois, en partenariat avec Gaz Électricité de Grenoble, fournisseur local de gaz et d’électricité. Cette période de test, riche en enseignements, a permis de confronter très concrètement la solution aux usages quotidiens des habitants et de l’adapter en fonction de leurs commentaires.

Les premières retombées

  • Produits, prototypes, démonstrateur, services issus R&D : des innovations fonctionnelles(capteurs, actionneurs, intelligence embarquée (puces et logiciel), communication) ont été intégrées au tableau électrique. Une infrastructure logicielle a permis l’intégration du tableau intelligent dans un système de gestion globalisé de distribution électrique. Le « tableau électrique intelligent » est  doté de fonctions de protection des biens et des personnes, de mesure, de gestion des flux. Une phase d’expérimentation a été menée auprès de 7 foyers grenoblois. Cette période de test, riche en enseignements, a permis de confronter très concrètement la solution aux usages quotidiens des habitants et de l’adapter en fonction de leurs commentaires.
  • Brevets : 10 dont 2 en cours de dépôt
  • Publications : 21
  • Création d’emplois : 15 dont plus de la moitié en CDI
  • Perspectives : de nombreuses briques technologiques innovantes développées dans le cadre du projet vont être intégrées dans des offres de produits et services de Schneider Electric ou des autres partenaires.

Les pôles de compétitivité
DATAR et Ministère de l'Économie, des Finances et de l'Industrie

http://competitivite.gouv.fr/index.php?id=576