Pôles de compétitivité
Rechercher :

Projet abouti

Biotechnologies / Santé

SHIP-IN : Développer de nouveaux systèmes cellulaires innovants à destination de l’industrie pharmaceutique et de biotechnologies.

Alsace BioValley, Cancer-Bio-Santé, Medicen Paris Region, 

Développement de cellules souches humaines induites à la pluripotence (Vectalys)

Utiliser la technologie des iPS (cellules souches induites à la pluripotence) pour proposer aux industriels des modèles expérimentaux pour l’évaluation de candidats-médicaments.

Ce projet, labellisé par Alsace BioValley et co-labellisé par Cancer-Bio-Santé et Medicen, a bénéficié d’une subvention dans le cadre du 7ème appel à projets du Fonds Unique Interministériel (FUI).

Le contexte

Le développement de nouvelles molécules thérapeutiques nécessite la réalisation de tests fonctionnels ou de tests de toxicologie sur des tissus humains ou des modèles expérimentaux. La solution a longtemps été de recourir à des cellules souches extraites à partir d’embryons humains. Outre les difficultés d’approvisionnement, l’utilisation de ces cellules est soumise à de fortes contraintes éthiques et réglementaires qui freinent la découverte de nouveaux médicaments, alors que les industriels pharmaceutiques ont un réel besoin de disposer de modèles cellulaires humains physiologiques pertinents qui répondent aux responsabilités éthiques au-delà des exigences légales.

Les objectifs

Le but du projet SHIP-IN (Souches Humaines Induites à la Pluripotence pour l'Industrie) reposait sur le développement et la commercialisation de nouveaux systèmes cellulaires destinés aux industries pharmaceutiques et de biotechnologies grâce :

  • Au développement de procédés de reprogrammation non-intégratif,
  • Au développement de technique de culture et de production compatible avec les standards industriels,
  • A la mise en place de cellules outils.

Pour ce faire, Ship-IN a revisité la technologie des iPS, à savoir la reprogrammation des cellules humaines adultes en cellules pluripotentes, pour l’adapter aux contraintes industrielles.

Les partenaires du projet

  • Vectalys : porteur du projet. Société de biotechnologies qui développe et commercialise des outils sur le marché du développement de modèles cellulaires pour la validation de gènes candidats et le criblage de molécules.
  • Cellectis : entreprise biopharmaceutique spécialisée dans la R&D et la commercialisation de technologies d’ingénierie rationnelle des génomes.
  • IStem – INSERM861 : centre de recherche et développement dédié à l’exploration du potentiel thérapeutique des cellules souches pluripotentes.
  • Institut Charles Sadron – équipe « multicouches de polyélectrolytes » : équipe responsable du développement de la technologie couche-par-couche permettant la nanofabrication de couches minces.
  • IGMBC – CNRS UMR 7104 - INSERM U 964 : équipe spécialisée dans l’étude des cellules pluripotentes chez l’homme et la souris.
  • Polyplus Transfection : société de biotechnologie spécialisée dans le développement et la commercialisation de réactifs synthétiques de transfection.

Description des travaux menés

Les travaux menés ont consisté à établir une méthodologie de génération d’iPS répondant à des critères de qualité et de sécurité stricts des lignées, que ce soit lors des étapes de reprogrammation, de différenciation, de production ou de multiplication. De plus, afin de conférer aux cellules produites des propriétés pertinentes par simple manipulation génique, un site de recombinaison a été inséré dans les lignées d’iPS. Les améliorations citées ci-dessus ont permis d’obtenir une production robuste de cellules et tissus commercialisables issus d’iPS.

Premières retombées technologiques et économiques

  • Produits, prototypes, services issus de travaux de R&D :
    • Développement d’une méthodologie de génération d’IPS qui permet d’accroître la qualité et la sécurité des lignées à chaque phase,
    • Mise au point de protocoles standardisés et contrôlés de reprogrammation mais aussi de différentiation,
    • Développement d’outils de transfert de gènes caractérisés et des systèmes de culture.
  • Publications : 6
  • Brevet : 1
  • Emplois créés pendant la réalisation du projet : 20 (3 IGBMC, 3 ICS, 2 I-Stem, 2 Vectalys, 10 Cellectis).

Perspectives

La découverte des iPS a apporté un outil original et pertinent et des perspectives de développement industriel très attractives. Cette nouvelle solution permettra d’accélérer significativement la découverte de nouvelles méthodes d’identification de cibles thérapeutiques source de nouveaux modèles d’étude de maladies génétiques, d’amélioration des processus de criblage et d’alternatives à l’utilisation de modèles animaux.

Sites internet

Appels à projets

Jusqu'au 31 décembre 2020

Appel à projets Be Est Projets d’Avenir

Lettre d'information

Les pôles de compétitivité
DATAR et Ministère de l'Économie, des Finances et de l'Industrie

http://competitivite.gouv.fr/index.php?id=576