Pôles de compétitivité
Rechercher :

Projet abouti

Matériaux

SCOPP : un système innovant de contrôle des procédés de plasturgie

Plastipolis, 

Copyright Plastic Omnium

Construire des solutions sur mesure pour la maîtrise et le contrôle des procédés de fabrication des matières plastiques ou composites

Le projet SCOPP a été labellisé par le pôle de compétitivité plasturgie Plastipolis. Il a bénéficié d’une subvention dans le cadre du premier appel à projets du fonds unique interministériel (FUI)  

La maîtrise des procédés de plasturgie : un élément clés pour monter en compétitivité 

La plasturgie est l'industrie qui conçoit et fabrique les produits en matières plastiques et composites dans tous les secteurs : emballage, automobile, construction, santé, aéronautique, électrique-électronique, sports et loisirs, mais aussi les biens industriels. L'utilisation des produits plastiques est vaste. Nous en apprécions chaque jour les performances, aussi bien dans la vie courante que dans les secteurs de pointe. La maitrise des procédés est un élément clés pour monter en compétitivité, mais surtout la qualité des produits.

Le programme SCOPP (Système Contrôle Procédés Plasturgie) avait pour objet de développer une première plate-forme dédiée à la maîtrise et au contrôle des procédés plasturgie. Le projet visait à la fois un outil de diagnostic d’aide à la mise au point de procédés de fabrication et une application permettant la détection en temps réel d’anomalies au niveau de la production. Le projet avait vocation à aider les ingénieurs plasturgistes à analyser et à modéliser systématiquement leur procédé de fabrication de manière à gagner en productivité et en qualité. Les objectifs étaient de minimiser les coûts, de réduire les temps de mise au point. Il s’agissait aussi de transformer la chaine de production en flux continu, tout en gardant un niveau de qualité optimal pour répondre au cahier des charges de chaque industriel. Cet outil devrait également engendrer des économies conséquentes de matière premières.

Les partenaires du projet

  • Le pôle européen de plasturgie est le porteur du projet.  En tant que centre technique de la plasturgie, il est le chef de file et le développeur de la plateforme logicielle·

Autres partenaires :

Description des travaux menés

Les travaux ont été menés suivant trois axes de R&D :

  • le développement de la plate-forme,
  • la modélisation et l’analyse de procédés plasturgie complexes défaillants (procédés pour lesquels des défauts récurrents sont constatés et non expliqués)
  • le développement d’algorithmes de sélection de variables performants pour aider à la modélisation.  

Exemple de pare-chocs avant réalisés dans le cadre du projet Scopp. Copyright Plastic Omnium. 

Premières retombées

  • Résultats, produits, prototype issus de la R&D : les travaux ont permis la mise au point d’un prototype développé ex-nihilo par le consortium pôle européen de la plasturgie, Sise et Plastic Omnium. La technologie Scopp s’articule autour de deux outils fondamentaux :
    • le logiciel Workbench : capable de spécifier l’ensemble des informations permettant de décrire un procédé de fabrication          
    • le système Scada assure la collecte de données, le contrôle de procédé avancé et à la supervision de production. Testée à de multiples reprises, la plate-forme a déjà fait ses preuves. En effet, elle a été testée sur plusieurs lignes de production de Plastic Omnium. Les résultats font apparaître des gains de matières premières allant jusqu’à 35%.   Par ailleurs, des travaux menés en parallèle ont porté sur la modélisation et l’analyse de procédés complexes (procédés de peinture, procédés de compression ou d’injection de polymères). Les résultats obtenus sur cet axe de travail ont également permis de franchir une étape significative dans la maîtrise des procédés. Certaines causes associées à des problématiques de rebuts ont pu être identifiées. Des actions correctives ont alors été mises en œuvre grâce au projet.

 

Exemple de hayon arrière Peugeot développé dans la cadre du projet Scopp. Copyright Plastic Omnium

  • Publications, conférences : 7 publications scientifiques, 12 conférences dans des congrès et une communication revue.
  • Perspectives : à ce jour, la société Sise poursuit les efforts de développement. Elle commercialise le système PSP qui intègre des développements réalisés dans le cadre du projet. Depuis 2010-2011, la société Plastic Omnium a démarré le déploiement du système PSP sur ses sites de production pour renforcer la maîtrise de ses procédés de fabrication. Le projet Scopp a permis de franchir une première étape significative, en développant un premier prototype. La pertinence de cette technologie et les bénéfices qu’elle peut apporter aux industriels manufacturiers de la filière plasturgie ont été démontrés. Le centre technique de la plasturgie PEP a engagé les actions de valorisation de cette technologie avec l’objectif à termes de disposer d’outils industriels robustes et commercialisables.

Les pôles de compétitivité
DATAR et Ministère de l'Économie, des Finances et de l'Industrie

http://competitivite.gouv.fr/index.php?id=576