Pôles de compétitivité
Rechercher :

Projet abouti

Agriculture/AgroalimentaireAlimentation sûre, saine et durable

Oxychic : à la découverte des bienfaits de la chicorée contre le vieillissement des cellules

Nutrition Santé Longévité, 

Copyright: © Laurentiu Iordache - Fotolia.com

Identifier les principales molécules antioxydantes contenues dans la chicorée, mesurer leur pouvoir antioxydant, identifier les gènes impliqués dans ce métabolisme  

Le projet Oxychic a été labellisé par le pôle Nutrition Santé Longévité (NSL). Il a bénéficié de financements dans le cadre du 3e appel à projets du fonds unique interministériel (FUI).

Le contexte

Plante largement cultivée en région Nord-Pas de Calais, la chicorée est fabriquée à partir de la racine de Cichorium intybus. La recherche sur les atouts et les bienfaits de cette plante a commencé dès les années 50 (chicorées à café, endives ou chicons). Elle entend aujourd’hui aller plus loin, en étudiant de nouvelles pistes d’effets positifs sur l’organisme.

Les objectifs

Le projet Oxychic a pour ambition d’étudier les antioxydants contenus dans la chicorée. Les antioxydants sont des molécules qui aident à protéger les cellules contre les réactions d'oxydation qui accélèrent le vieillissement. Il a pour objectifs principaux de :

  • fournir les preuves de l’intérêt antioxydant de la chicorée afin d’intégrer une « promesse santé » dans la communication et la valorisation de la chicorée en tant que boisson.
  • évaluer l’intérêt d’autres parties de la chicorée en tant qu’ingrédient fonctionnel incorporé dans différents produits (boisson, farine, plats préparés, etc.)
  • trouver des techniques de dosage des composés antioxydants qui soient simples et facilement reproductibles pour qu’elles puissent être utilisées, par la suite, pour doser d’autres composés d’intérêt.  

Les partenaires du projet

  • La société Leroux (PME) est le porteur du projet. Spécialisée depuis 1858 dans la production et la commercialisation de produits à base de chicorée, l’entreprise maitrise l’intégralité de la filière, depuis la culture jusqu’à l’atomisation de l’extrait.
  • Florimond Desprez veuve & fils, (PME) est une entreprise experte dans le domaine de la création variétale avec pour objectif l’amélioration des caractéristiques agronomiques des variétés et de la qualité industrielle des produits.
  • Université de Lille 1. L’UMR USTL/INRA 1281 "Stress Abiotiques et différenciation des végétaux cultivés" de  l’UFR de biologie. Ce laboratoire développe des approches complémentaires de génétique quantitative et de génomique fonctionnelle.

Description des travaux menés

Les travaux ont été menés suivant deux étapes :

  • L’identification et la quantification des molécules de la chicorée présentant une activité antioxydante.
  • L’identification et la localisation des gènes impliqués dans le métabolisme correspondant

Premières retombées technologiques et économiques

  • Résultats, produits, prototypes, démonstrateurs, services issus des travaux de R&D. Le projet a permis d' :
    • identifier les principales molécules antioxydantes contenues dans la chicorée ;
    • établir des systèmes de mesures innovants pour mesurer le pouvoir antioxydant de chacune de ces molécules ;
    • identifier les étapes du métabolisme de la chicorée qui conduisent à la production de ces molécules antioxydantes et d’identifier les gènes impliqués dans ce métabolisme.

D’autres conclusions ont été mises en avant :

    • l’activité antioxydante est un véritable atout pour la chicorée en tant que boisson,
    • l’amélioration de la plante de chicorée une incidence positive sur l’ensemble des produits (torréfiés ou non) pour leurs caractéristiques antioxydantes,
    • la sélection variétale peut améliorer d’au moins 20% ces résultats, à court terme,
    • les processus industriels conduisant à rendre la chicorée moins amère réduisent très fortement le pouvoir antioxydant.
  • Publications, conférences : 3 publications scientifiques, 4 conférences lors de congrès nationaux et internationaux
  • Thèse : 1
  • Mises en perspective. Ce projet a permis de fournir des outils (méthodes d’analyses, collections de références de génotypes, collection de marqueurs et cartes, positionnement des gènes impliqués, phénotypage, etc.) pour améliorer le pouvoir antioxydant de la chicorée. Ces outils doivent encore être perfectionnés. D’autres programmes de recherche permettront d’accroitre la puissance de ces outils, notamment pour caractériser les autres molécules responsables à hauteur de 40% du pouvoir antioxydant de la chicorée.  

 

 

Les pôles de compétitivité
DATAR et Ministère de l'Économie, des Finances et de l'Industrie

http://competitivite.gouv.fr/index.php?id=576