Pôles de compétitivité
Rechercher :

Projet abouti

Agriculture/AgroalimentaireBioressourcesChimie verte

Oléovision : de nouvelles huiles de tournesol pour l’alimentation et la chimie verte

Agri Sud-Ouest Innovation, 

Copyright : Agrimip Sud-Ouest Innovation

Mettre en œuvre de nouvelles filières de production locale d’huiles de tournesol pour l’industrie alimentaire et la chimie verte, réduire la dépendance des huiles non métropolitaines, de nouveaux procédés des transformation des acides gras plus respectueux de l’environnement  

Le projet Oléovision a été labellisé par le pôle Agrimip Sud-Ouest Innovation. Il a bénéficié d'une aide dans le cadre d'un appel à projets du fonds unique interministériel (FUI°

Le contexte

L’objectif de la France est de doubler l’utilisation des ressources renouvelables dans l’industrie chimique en 2015. Il s'agit de passer d'1 million de tonnes équivalent pétrole aujourd’hui, à 2 millions en 2015. Le tournesol est une plante de grande culture en Europe, parmi les trois plus importante avec l’olive et le colza pour la production d’huile alimentaire. Peu gourmand en eau, engrais et produits phytosanitaires, il est particulièrement adapté aux régions du sud. Les huiles de tournesol sont actuellement utilisées dans les domaines alimentaires et non alimentaires, mais l’Europe doit en importer une partie.

L’objectif du projet 

Le projet visait à produire de nouvelles huiles de tournesol avec des compositions en acides gras spécifiques recherchées pour des applications nutritionnelles ou comme matières premières pour l’industrie : lubrifiants, matériaux, solvants, etc. Il envisageait de répondre aux besoins des industriels alimentaires et non-alimentaires, en proposant de nouveaux produits créant de la valeur ajoutée.  

Les partenaires :

  • Arterris (ETI) est le porteur du projet
  • Pioneer Nataïs (PME)
  • Mauran (PME)
  • Lobial (PME)
  • Poult (ETI)
  • Ecole d’ingénieurs de Purpan
  • INSA
  • Le laboratoire INP INRA

Retombées technologiques et économiques

  • Produits, méthodes, services issus des travaux de R&D :
    • des variétés de tournesol hautement oléique ont été identifiées. Il s'agit de tournesols  dont la composition est supérieure ou égale à 90 % d’acide gras oléique (THO), contre environ 82% auparavant. Ces variétés sont produites et commercialisées depuis 2011.
    • deux autres nouveaux profils de tournesol ont été développés, mais les itinéraires de cultures doivent encore être maitrisés et validés en parcelles expérimentales.
    • de nouveaux procédés de transformations chimiques de l’acide oléique et d’autres acides gras plus respectueux de l’environnement ont été développés avec succès au stade laboratoire. Ils font l’objet de dépôts de brevets préalables aux étapes prochaines de mises à échelle industrielle et de transferts de technologie avec des partenaires industriels.
  • Brevets : 4
  • Publications internationales : 7
  • Thèses : 2
  • Création d’emplois : 23, dont 20 contrats à durée déterminée et 3 à durée indéterminée
  • Marque du produit ou service commercialisé issus des travaux de R&D du projet : Tournesol Oleis (pour le THO) et Linoleis (pour le THO) : noms déposés pour les variétés et les huiles commercialisées
  • Autres retombées économiques : une prime est versée aux agriculteurs pour la production du THO.
  • Mises en perspective : la culture du tournesol hautement oléique avec un THO ≥90% passe dans une phase commerciale avec des perspectives de croissance intéressantes pour des applications alimentaires et non-alimentaires. Les activités de recherches pour les transformations chimiques et biochimiques des huiles se poursuivent.

Les pôles de compétitivité
DATAR et Ministère de l'Économie, des Finances et de l'Industrie

http://competitivite.gouv.fr/index.php?id=576