Pôles de compétitivité
Rechercher :

Projet abouti

Optique/Photonique

Mosahyc : la lithographie laser haute définition pour l’industrie

Optitec, 

Copyright : Kloé

Créer de nouvelles machines  disposant de systèmes d’écriture par laser  pour produire des composants aux spécifications technologiques complexes utilisés en microélectronique, en biotechnologies et dans le secteur médical

Le projet Mosahyc a été labellisé par le pôle de compétitivité Optitec. Il a bénéficié d'une subvention dans le cadre d'un appel à projets du Fonds unique interministériel. 

Objectif du projet

L’objectif du projet était de développer un système d’écriture directe par laser compatible avec des spécifications technologiques fortes. Parmi ces spécifications, il était envisagé de réaliser  des pièces complexes comportant notamment des microcuvettes délimitées par des parois à très haut rapport (1x20), des flancs parfaitement verticaux avec une très faible rugosité, etc. à des vitesses acceptables pour une production industrielle en grand volume. 

Ce projet visait initialement la production de verre ophtalmique de nouvelle génération. D’autres applications sont très vite apparues pour la fabrication de composants optoélectroniques comme ceux utilisés dans les télécommunications ou pour la fabrication de capteurs miniaturisés pour les biotechnologies ou les dispositifs médicaux.  

Partenaires du projet

  • Le porteur du projet est Essilor International
  • Kloé, le concepteur et fabricant des systèmes d’écriture laser. www.kloe.fr (PME)
  • Le CEA, utilisateur des systemes Dilase de Kloé
  • L’Institut supérieur de l’électronique et du numérique (ISEN) : développement électronique
  • Le groupe d’études sur les semi-conducteurs (GES, Université de Montpellier) : développement de matériaux 

Description des travaux menés

Au démarrage du projet, la structuration de microcuvettes sur la surface équivalente à un verre de lunette était réalisée en 120min. sur une surface unitaire de 2 pouces avec des parois de 1µm sur 10µm. A la fin du projet, le système Dilase a été développé pour permettre la réalisation d’un verre équivalent en moins de 30 secondes, avec des parois de 1µmx20µm. Des surfaces de 32x36cm² ont été réalisées. Un procédé permettant de couvrir une telle surface en moins de 2 heures a été développé et qualifié.  

Premières retombées technologiques et économiques

  • Résultats, produits, procédés, services issus des travaux de R&D : le projet a permis d’aboutir à un prototype industriel doté des performances attendues par les partenaires. A partir de ce prototype, Kloe a pu développer une gamme de bancs lithographiques compacts et entièrement automatisés (la gamme Dilase)  qu’il vend à travers le monde aujourd’hui. Initialement le projet devait s’appliquer pour la production de verre ophtalmologique de nouvelle génération. Cette application n’a finalement pas abouti à une industrialisation. Néanmoins, les performances des prototypes issus du projet ont rapidement pu être adaptés et utilisés dans d’autres domaines applicatifs tels que la microélectronique ou les biotechnologies. 
  • Thèses : 3  
  • Présentations à l’international : le salon Laser World of Photonics à Munich à la fin du projet, puis lors de divers salons internationaux.
  • Premières retombées économiques : l’entreprise Kloé a créé une unité fonctionnelle autour des équipements issus du projet. Elle est en cours de déménagement pour adapter sa surface à ses besoins de production de machines vendues à travers le monde.  
  • Création d’emplois : 13 emplois créés, dont 3 durant le projet et 10 durant la phase commerciale. D’autres créations d’emplois sont prévus.
  • Mises en perspective : la société Kloé a mis au point un nouveau modèle d’équipement Dilase 650 issu directement du projet, aujourd’hui commercialisé. Essilor, le CEA et le CNRS en ont fait l’acquisition. Dilase 650 est un des produits phare de la gamme Dilase. Aujourd’hui, Kloé développe ses ventes d’équipements de lithographie laser à l’international (Japon, Inde, Taiwan, Israel et Etats Unis). Des contrats de distribution ont été signés avec des acteurs locaux, suite aux présentations lors des salons internationaux. La société connait une croissance soutenue depuis la commercialisation du Dilase 650. Il constitue 25% du chiffre d'affaires de la société. Les perspectives de développement sont excellentes : la part à l'export devrait atteindre 40% du chiffre d'affaires dans les deux prochaines années.   
  • Site internet citant le projet http://www.kloe.fr/fr/nos-solutions-lithographie/gamme-dilase  

Les pôles de compétitivité
DATAR et Ministère de l'Économie, des Finances et de l'Industrie

http://competitivite.gouv.fr/index.php?id=576