Pôles de compétitivité
Rechercher :

Projet abouti

Biotechnologies / SantéChimie

Immunosearch : une solution alternative aux tests sur les animaux en laboratoire

PASS , 

Copyright Immunosearch

Supprimer les tests sur des animaux en laboratoire, mieux connaître les processus d’irritation de la peau humaine, tester l’innocuité de nouveaux produits cosmétiques ou des parfums sur un modèle de peau humaine reconstituée.

L’interdiction communautaire progressive de pratiquer des expérimentations animales

Développer des méthodes alternatives à l’expérimentation animale pour garantir l’innocuité des produits, constitue un défi majeur pour l’industrie de la parfumerie et la cosmétique. En effet, le 7e amendement de la directive européenne « Cosmétique » 7/768/CEE  prévoit progressivement, d’ici 2013, l’interdiction totale de la réalisation et de la mise sur le marché de produits testés sur animaux.

La mise au point de tests « in vitro » pour remplacer des tests « in vivo »

Le projet Immunosearch vise à mettre au point un test in vitro, alternatif à l’utilisation d’animaux. Il a pour objectif d’évaluer les capacités sensibilisantes, c'est-à-dire provocant des allergies cutanées, des molécules produites par les industriels de la cosmétique et de la parfumerie. Un modèle de peau humaine reconstituée sera utilisé pour reproduire le plus fidèlement possible les réactions cellulaires induites par des agents sensibilisants. Ce modèle  permettra ainsi de tester et de garantir l’innocuité des produits de la filière.

La création d’un consortium de recherche auprès des entreprises partenaires

  • Le porteur du projet est la société Immunosearch, créée à l’initiation du projet afin de permettre une meilleure coordination et assurer une meilleure valorisation des résultats.   C’est une PME indépendante spécialisée dans l’immuno-toxicologie des ingrédients de la parfumerie et de la cosmétique. Elle apporte ses conseils à des sociétés productrices ou utilisatrices d’ingrédients dans le monde entier. La mission principale d’immunoSearch est de développer des recherches permettant de mettre au point, puis de diffuser des tests alternatifs à l’utilisation d’animaux pour l’évaluation toxicologique et pharmacologique des ingrédients de la parfumerie et de la cosmétique.

Les entreprises partenaires

  • IRIS Pharma est une entreprise privée qui gère les études de recherche pré-clinique ou clinique. Elle est spécialisée en ophthalmologie. Elle a apporté son expertise dans les tests animaux.
  • Mane & Fils et Robertet sont deux PME  productrices d’ingrédient de parfumerie. Elles ont apporté leur connaissance des ingrédients et une librairie de substances.

Les partenaires recherche

Ces partenaires se sont organisés en consortium de recherche pour regrouper des biologistes, des physiologistes, des biologistes moléculaires mais aussi des statisticiens et des informaticiens.

Copyright : Immunosearch

Les premières retombées

  • Produits, prototypes, démonstrateur, services issus R&D : le projet a permis la mise au point et la commercialisation de trois tests in vitro, sans expérimentation animale. Ces tests permettent d’évaluer de manière fiable l’innocuité de nouveaux produits avant leur mise sur le marché.
  • Brevets : 4 brevets internationaux
  • Création d’emplois : 8
  • Création d’entreprise : Immunosearch
  • Perspectives : les tests ont été commercialisés auprès d’industriels des arômes, de la parfumerie et de la cosmétique. Le marché est considérable mais son ouverture complète dépend de la validation réglementaire en cours. Celle-ci peut prendre quelques mois voire quelques années. Sans cette validation les résultats obtenus ne peuvent pas être utilisés dans un dossier réglementaire (Reach par exemple).  Les résultats obtenus et les collaborations avec les plus grandes sociétés de cosmétique placent ImmunoSearch en position de champion européen de l’analyse immuno-toxicologique de la peau. Les nouveaux projets devraient permettre à la société d’acquérir  une reconnaissance incontestable dans le domaine des analyses biologiques des ingrédients en contact avec la peau. Le chiffre d’affaires d’ImmunoSearch créée lors du projet a été de 700 k€ en 2010. Il devrait être en croissance cette année.

Copyright : Immunosearch

Les pôles de compétitivité
DATAR et Ministère de l'Économie, des Finances et de l'Industrie

http://competitivite.gouv.fr/index.php?id=576