Pôles de compétitivité
Rechercher :

Projet abouti

Biotechnologies / Santé

GAP : lutter contre les grippes humaines et animales

Lyonbiopôle, 

Copyright : Merial

Diagnostiquer et caractériser les virus de la grippe, développer de nouveaux vaccins humains et animaux, découvrir les interactions entre les protéines du virus et de la cellule pour identifier de nouvelles cibles antiviraux innovants

Le contexte 

Le projet a été préparé en 2005, alors que la grippe aviaire H5N1 en provenance de l’Asie atteignait les frontières de l’Europe. Le besoin de développer des nouveaux outils de diagnostic et de prévention chez l’homme et les animaux domestiques était réel.

Dresser un bouclier sanitaire contre les grippes humaines et animales

L’objectif du projet était de dresser un bouclier sanitaire contre les grippes humaines et animales. Le projet devait combiner des recherches appliquées et plus fondamentales dans trois domaines :

  • Le diagnostic : détecter rapidement et caractériser des nouveaux virus de grippe H5N1
  • La vaccination : évaluer les vaccins existants et développer des nouveaux vaccins en utilisant les biotechnologies
  • « L’interactome » : découvrir les interactions entre les protéines du virus et de la cellule afin d’identifier des nouvelles cibles thérapeutiques.  

Les partenaires du projet

  • Le porteur du projet est la société Merial S.A.S., appartenant à 100% à Sanofi, responsable du travail sur les vaccins animaux
  • Inserm,
  • Hospices civils de Lyon,
  • CNRS,laboratoire P4
  • Sanofi Pasteur
  • BioMérieux,
  • Fondation Mérieux.

Premières retombées technologiques et économiques 

  • Produits, services, molécules, prototypes issus des travaux de R&D : dans 3 domaines : 
    • Le diagnostic : BioMérieux commercialise un test de détection du virus H5N1. Un nouvel outil a été développé par la Fondation Mérieux et les Hospices civils de Lyon. Il permet notamment de connaitre rapidement la sensibilité des virus de la grippe aux médicaments.
    • La vaccination : des vaccins classiques et des vaccins de nouvelle génération se sont montrés protecteurs contre la grippe pour différentes espèces d’animaux : souris, poulets, canards, porcs et chats, et notamment contre la grippe aviaire H5N1.
    • L’interactome : les interactions entre protéines virales et cellulaires ont permis d’identifier de nouvelles cibles thérapeutiques pour des futurs médicaments.
  • Brevets : 5
  • Publications, conférences : 14 publications dans des revues internationales et 34 présentations lors de congrès internationaux.
  • Création d’emplois : 2 permanents et plusieurs temporaires
  • Perspectives : un vaccin aviaire et pour le chat sont en cours de développement chez Merial.

Les pôles de compétitivité
DATAR et Ministère de l'Économie, des Finances et de l'Industrie

http://competitivite.gouv.fr/index.php?id=576