Pôles de compétitivité
Rechercher :

Projet abouti

Biotechnologies / Santé

Biospan : nouvelles approches pour soigner les cancers du colon

Cancer-Bio-Santé, 

Copyright : Institut de Recherche Pierre Fabre

Développer des anticorps capables de bloquer la formation de tumeurs du colon et des métastases, identifier leurs spécificités pour sélectionner des patients pouvant bénéficier de ces anticorps,  soigner à terme le cancer notamment celui du colon

Le programme Biospan fait partie des projets labellisés par le pôle de compétitivité Cancer-Bio-Santé dans le cadre d'un appel à projets du FUI.

Contexte

La résistance au traitement des cancers reste  un problème majeur.  En effet, une rémission de la maladie  est souvent observée après un premier traitement, fréquemment suivie par une rechute rapide, associée elle-même à une agressivité accrue de la maladie. Préalablement à la labellisation du projet, l’Institut de Recherche Pierre Fabre tentait  de  découvrir de nouvelles cibles impliquées dans les phénomènes de résistance au traitement des cancers. Pour cela, il avait identifié une protéine de la famille des  tétraspanines. Le ciblage de cette protéine par un anticorps induisait effectivement une régression de la tumeur. Les tétraspanines devenaient ainsi très prometteuses pour soigner les cancers.

Objectif

L’objectif du projet Biospan consistait à étudier l’implication des tétraspanines dans les mécanismes de formation des tumeurs et de résistance aux traitements anticancéreux. Il visait aussi à générer des anticorps  anti-tétraspanines. Il devait aussi identifier des marqueurs permettant de sélectionner les patients susceptibles d’utiliser ces anticorps. L’Institut de Recherche Pierre Fabre ayant montré que certaines tétraspanines étaient préférentiellement exprimées sur les tumeurs du colon, le projet était donc axé sur le cancer du colon. 

Les partenaires du projet

  • L’Institut de Recherche Pierre Fabre, porteur et coordinateur du projet, fédère l’ensemble des activités de R&D du Groupe Pierre Fabre. Il a pour mission de découvrir et développer des molécules originales dans différents domaines thérapeutiques, dont le cancer ;
  • Le Centre de Physiopathologie de Toulouse-Purpan   (CPTP), unité de recherche Inserm U563 (aujourd’hui unité mixte de recherche UMR 1043), est un centre de recherche multidisciplinaire, dont l’équipe impliquée était spécialisée dans la compréhension des mécanismes moléculaires de l’oncogénèse ;
  • La société Imaxio, PME du domaine des biotechnologies est spécialisée dans les vaccins et la génomique. Elle dispose d’une plate-forme de R&D et de services en génomique pour le développement de diagnostics compagnons en immunologie et cancérologie.

Résultats des travaux menés

Les travaux réalisés ont démontré l’implication de différentes tétraspanines dans plusieurs cancers, dont celui du colon. Ils ont validé l’activité anti-tumorale d’un anticorps dirigé contre la tétraspanine CD151 dans différents modèles animaux.

L’étude du mécanisme d’action de ce candidat médicament a également permis de montrer qu’il agit non seulement à un stade précoce du cancer, sur les tumeurs primaires, mais aussi à un stade plus tardif, sur les métastases.

L’effet de l’anticorps sur la division cellulaire a été confirmé grâce à l’observation de la diminution d’un marqueur de prolifération (immunohistochimie).

Deux études ont permis d’identifier 30 gènes spécifiquement modulés en réponse au traitement. Ces biomarqueurs potentiels restent néanmoins à valider à l’échelon de la protéine. L’anticorps candidat est en cours d’évaluation pré-clinique. Une collection biologique de 300 échantillons de sérum de patients porteurs d’un cancer du colon  a été constituée. Cette collection  a notamment permis d’initier la recherche de biomarqueurs d’intérêt potentiel pour la sélection de patients répondeurs au traitement avec l’anticorps anti-CD151.  

Effet d’un traitement ciblant CD151 sur la prolifération des cellules tumorales in vivo (modèle animal) : la détection par immunohistochimie d’un marqueur des cellules en division  montre un effet anti-prolifératif du traitement par un anticorps anti-CD151, en comparaison avec un traitement contrôle. Copyright Institut de Recherche Pierre Fabre.

Premières retombées technologiques et économiques

  • Résultats, produits issus des travaux : les travaux ont notamment permis de :
    • confirmer que certaines tétraspanines jouent un rôle dans les mécanismes de formation des tumeurs et de résistance aux traitements du cancer. Elles peuvent constituer une nouvelle classe de cibles innovantes pour le traitement du cancer, notamment du colon . Parmi celles-ci, la tétraspanine CD151 est aujourd’hui une cible validée ;
    • valider un anticorps thérapeutique capable d’agir contre cette protéine capable d’agir sur les tumeurs à un stade précoce, en bloquant leur division et sur les métastases ;
    • créer une collection de 300 échantillons de patients porteurs d’un cancer du colon. Cette collection a permis la recherche de biomarqueurs pour la sélection de patients pouvant être traités avec l’anticorps de la tétraspanine CD 151
  • Création d’emplois : 4
  • Conférences, colloques : 3 communications orales et 4 par affiche dans des congrès scientifiques français, européens et mondiaux
  • Perspectives : les travaux ouvrent  de nouvelles perspectives pour le traitement des cancers du colon. L’anticorps candidat sera évalué dans d’autres types de cancers à un stade pré-clinique. Le recueil d’échantillons biologiques sera poursuivi. Cette collection pourra être valorisée pour de nouveaux projets concernant l’évaluation de nouveaux biomarqueurs sanguins dans les cancers du colon.  

Coupe tissulaire sur un cancer du colon  : identification des cellules tumorales (coloration brune) exprimant la tétraspanine CD151 par immunohistochimie à l'aide d'un anticorps spécifique. Le marquage permet d'observer l'expression de la tétraspanine à la surface des cellules. Copyright : Institut de recherche Pierre Fabre.

Les pôles de compétitivité
DATAR et Ministère de l'Économie, des Finances et de l'Industrie

http://competitivite.gouv.fr/index.php?id=576