Pôles de compétitivité
Rechercher :

Les instituts de recherche technologique (IRT), campus d'innovation

Qu'est-ce qu'un institut de recherche technologique (IRT)

Il s'agit d'instituts thématiques interdisciplinaires rassemblant les compétences de l’industrie et de la recherche publique dans une logique de co-investissement public-privé et de collaboration étroite entre tous les acteurs », qui doivent permettre de « renforcer les écosystèmes constitués par les pôles de compétitivité ». Source : projet de loi de finances rectificative pour 2010.

Un IRT est un outil d'excellence, dont la finalité première est le développement industriel ou/et de services par le regroupement et le renforcement des capacités de recherche publiques et privées.Il suppose une masse critique suffisante de moyens et de coméptences situées sur un même lieu (de préférence). Il devra couvrir l'ensemble du processus d'innovation, jusqu'à la démonstration et le prototypage industriel. Un IRT pilote des programmes de recherche couplées à des plates-formes technologiques, effectue des travaux de R&D expérimental au meilleur niveau international et veille à la valorisation économique de ses travaux.

L'IRT doit permettre d'assurer la visibilité internationale de thématiques d'excellence et de se positionner sur de nouveaux marchés.

Il concerne tous les domaines d'activité à l'exception de ceux couverts par l'appel à projets "instituts d'excellence en matière d'énergies décarbonées".    

Quels sont les IRT sélectionnés ?

8 projets d'IRT ont été retenus par le jury international. Il s'agit de :

  • IRT Nanoélectronique à Grenoble, qui concerne la nano-électronique (avec le pôle Minalogic,  ST-microélectronics, Soitec, etc.)
  • IRT AESE à Toulouse, sur l'aéronautique, l'espace et les systèmes embarqués (avec le pôle Aérospace Valley, Airbus, Safran, Latecoere, etc.) 
  • IRT Bioaster à Lyon et Paris, sur l'infectiologie (avec le pôle Lyonbiopôle, Biomérieux, Sanofi, Danone, Institut Pasteur, etc.)
  • IRT M2P à Metz, Belfort-Montbéliard, Troyes, sur les matériaux, la métallurgie et les procédés (avec les pôles de compétitivité Matéralia, Véhicule du futur, Microtechniques, Fibres, Saint-Gobain, Arcelor-Mittal, etc.)
  • IRT Railenium à Valenciennes, Villeneuve d'ascq sur les infrasructures ferroviaires (avec le pôle I-Trans, RFF, Alstom, SNCF, etc.)
  • IRT Jules Verne à Nantes, sur les matériaux composites (avec le pôle EMC2, Airbus, STX, DCNS, Alstom, Segula, etc.
  • SystemX à Saclay sur l’Ingénierie numérique des systèmes (pôle Systematic)
  • IRT B-COM à Rennes sur les réseaux et infrastructures numériques (pôle Images et réseaux)

    Quels rôles pour les pôles de compétitivité ?

    Les pôles ont joué un rôle essentiel dans l'émergence des projets d'IRT qu'ils ont labellisés. Une fois les projets conventionnés, les pôles continueront d'accompagner la vie des IRT selon les modalités propres à chaque projet. Ils seront membres de la gouvernance des IRT. Ils pourront également prendre en charge certaines missions sous forme de prestations.

    Il importe que pôles et IRT travaillent main dans la main sur leur territoire. Cette articulation doit aboutir à l'émergence de projets de R&D de rupture et favoriser la croissance économique des entreprises. Pôles et IRT veilleront ensemble au maintien de la cohérence de leur stratégie et de leurs actions, en particulier par la voie de la mutualisation.

    Quelle est l’enveloppe financière prévue ?

    L’enveloppe dédiée aux IRT est de 2 Md€, dont : 25 % consomptible et 75 % non consomptible. Les financements de l’État  doivent être inférieurs à 50 % du financement total sur 10 ans. 

    Les six premiers IRTsélectionnés en mai 2011 seront dotés des enveloppes suivantes :

    ProjetDotation non consomptible
    en M€
    dotation consomptible
    en M€
    Domaine
    AESE (Toulouse et Bordeaux)21580Aéronautique, espace, systèmes embarqués
    Jules Verne23045Matériaux composites
    Lyon Biotech30089Infectiologie
    M2P10020Matériaux, métallurgie et procédés
    Nanoelec200100Nanoélectronique
    Railenium6560Infrastructures ferroviaires
    Total1110394

    Source : Communiqué de presse du 30 septembre 2011

    Quel est l’opérateur public prévu ?

    L’opérateur public est l’Agence nationale de la recherche (ANR) 

    Dernière mise à jour : 16 septembre 2013

    Les pôles de compétitivité
    DATAR et Ministère de l'Économie, des Finances et de l'Industrie

    http://competitivite.gouv.fr/index.php?id=654