Pôles de compétitivité
Rechercher :

Le 1er symposium des pôles de compétitivité français et des créneaux d’excellence québécois du 20 au 22 mai 2008

La mise en place, en France, de la politique des pôles de compétitivité a été suivie avec un grand intérêt au Québec.

La notion de technopôles ou de clusters québécois concerne des concentrations d’unités de recherche prestigieuses (université de Laval, université de Montréal, UQAM), avec un objectif de commercialisation de la recherche, des concentrations plus industrielles (AeroMontréal par exemple) et le programme des créneaux d’excellence soutenus par le ministère québécois du Développement économique, de l’Innovation, et de l’Exportation (MDEIE).

Dans ce contexte, le premier symposium des pôles de compétitivité et des créneaux d’excellence, qui s’est tenu à Québec du 20 au 22 mai 2008, dans le cadre du 400ième anniversaire de la création de la ville de Québec a constitué une opportunité unique de renforcer les partenariats entre acteurs français et québécois. Ce symposium, qui a réuni plus de 200 personnes, dont 90 représentants français (45 entreprises), représentant 20 pôles de compétitivité des secteurs très divers a permis notamment de lancer plus de 70 projets de partenariat entre acteurs français et acteurs québécois.

En conclusion du symposium, il a été proposé conjointement par M. Novelli, secrétaire d’État chargé du commerce, de l’artisanat, des petites et moyennes Entreprises, du tourisme et des services et M. Bachand, ministre québécois du développement économique, de l’innovation et de l’exportation, l’organisation d’un symposium retour en France en 2010. Ce dossier figure également dans la feuille de route ratifiée par les deux Premiers ministres le 4 juillet 2008. M. Sarkozy, président de la République française s’est félicité, lors de son discours devant l’assemblée nationale du Québec le 17 octobre 2008, de la tenue de ce symposium en 2010.

Le suivi des projets initiés lors du 1er symposium de 2008

Afin d’assurer un suivi de l’ensemble de ces projets recensés lors du 1er symposium de mai 2008, il a été convenu entre la direction générale de la Compétitivité, de l’Industrie et des services (DGCIS) au sein du ministère de l’Economie, de l’Industrie et de l’Emploi (MINEIE) et la direction des activités internationales (DAI) du ministère québécois du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation (MDEIE) ont mis en place un suivi permettant de suivre la maturité des projets des partenaires français et québécois.

Les pôles de compétitivité
DATAR et Ministère de l'Économie, des Finances et de l'Industrie

http://competitivite.gouv.fr/index.php?id=621