Pôles de compétitivité
Rechercher :

Animation de la politique

Dans le cadre de la nouvelle phase (2013-2018) de la politique des pôles de compétitivité, l’Etat et les Régions exercent désormais un copilotage rénové. L’objectif est d’accroître l’efficacité de l’action publique en instaurant un partenariat plus étroit entre les échelons nationaux et territoriaux.

En particulier, les régions sont désormais représentées aux côtés de l’Etat dans les deux instances nationales de pilotage de la politique des pôles :

  • Le comité de pilotage est l’instance opérationnelle de gestion de la politique des pôles entre les représentants de l’Etat et ceux des Régions.
  • Le comité technique est sa déclinaison technique.  

Les Régions sont représentées au sein de ces deux comités par l’Association des Régions de France (ARF) ainsi que par les représentants des régions Ile-de-France, Rhône-Alpes, Midi-Pyrénées et Nord Pas-de-Calais.

L’Etat est, quant à lui, représenté par le Commissariat général à l’égalité des territoires (CGET) et la Direction générale des entreprises (DGE) du ministère de l'économie, de l'industrie et du numérique ainsi que par les ministères chargés de la recherche, de l’agriculture, de la défense, de la santé, des transports.

Bpifrance, l’Agence nationale de la recherche, la Caisse des dépôts et consignations (CDC) sont associés à ce pilotage. Celui-ci remplace le groupe de travail interministériel (GTI) mis en place dès 2005.

Les pôles de compétitivité
DATAR et Ministère de l'Économie, des Finances et de l'Industrie

http://competitivite.gouv.fr/index.php?id=983